• Cliquez sur les images pour les agrandir
     
    Nous voici donc repartis pour un nouveau périple en Grèce …
    Nous avons décollé de Beauvais et avons atterri en  milieu d’après midi à l’aéroport de Thessalonique, puis avons rejoint l’hôtel en centre ville  en bus puis à pied.
     
     

    Après une pause café, nous sommes ressortis pour avoir un premier aperçu de la ville.

    Ce qui frappe en  premier lieu, c’est la quantité de ruines, certains immeubles semblent construits dessus.

     
    ruines

    Agora

    Agora

    chantier du métro

     
    Le chantier du métro a débuté en 2006 et a, parait-il, mis à jour  plus de 3.000 tombes anciennes, de l’époque hellénistique et romaine et deux temples paléochrétiens aux mosaïques extraordinaires, remarquablement bien conservées. Les fouilles et la crise ont provoqué pas mal  de retard,  mais les travaux ont repris au début de l’année.

    chantier du métro

    Agios Dimitrios

     Nous avons pu visiter Agios Dimitrios qui serait l’église la plus grande de Grèce.

    Agios Dimitrios


        Nous avons aperçu l’église Saint Sophie, fermée à cette heure là, tout comme les anciens bains turcs et la Tour Blanche qui ne l’est plus (blanche).
     

    Eglise Sainte Sophie

     

    bains turcs

    Tour Blanche

     

       Petite promenade en  bord de mer et sur différentes places fort animées en soirée.
     

     

     

     
      Repas dans un restau spécialisé dans les poissons (soupe de poisson, salade  composée,  sardines grillées et petit dessert).

     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    2 commentaires
  • Cliquez sur les photos pour les agrandir

     

    Début de la découverte de Thessalonique.

       Nous retournons à l’église Agios Dimitrios, car hier nous n’avions pu visiter la crypte, et nous n’avons pas regretté, car cette crypte a été préservée lors de l’incendie de 1917 qui a détruit la majeure partie de la ville basse. L’église elle-même a été reconstruite quasiment  à l’identique.
     

    agios Dimitrios

     

    agios Dimitrios

    agios Dimitrios

     Nous sommes également entrés dans l‘église Sainte Sophie, ouverte aujourd’hui, beaucoup moins intéressante qu’Agios Dimitrios (quand on n’est pas spécialiste des icônes orthodoxes).

    Sainte Sophie

     Promenade sur le front de mer, de la Tour Blanche jusqu’aux « parapluies » en passant devant la statue d’Alexandre le Grand (à vous de trouver qui est Alexandre le Grand sur la photo !)
     
     

    promenade au bord de mer

     

    promenade au bord de mer

     

    Promenade au bord de mer

     

    promenade au bord de mer

     

    promenade au bord de mer

    promenade au bord de mer

      Puis nous avons pris le bus pour monter dans le vieux quartier, et avons grimpé jusqu’au château Eptapyrgio (7 tours), d’où nous avons un point de vue imprenable sur Thessalonique ; la dernière utilisation fut en tant que prison, et tout y est encore intact, on n’a donc pas trainé jusqu’à la fermeture… 
     

    château eftapyrgio

     

    château eftapyrgio

    Vue sur Thessalonique

     

    Halte au restau en face où le menu n’était écrit qu’en grec, mais avec un serveur super sympa nous a aidé à déchiffrer (nous essayons de mettre en application ce que nous avons commencé à étudier) et nous a traduit tant bien que mal en anglais. Nous n’avons pas été déçus : salade de choux, carottes, poivrons, féta + féta grillée avec tomate et aubergine ,  souvlaki (brochette de porc), calamars grillés et gâteau de semoule à la cannelle (offert), le tout pour moins de 20€ à 2. Ce restau pourrait donc s’appeler « ici on mange mieux qu’en face » (la prison).

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    votre commentaire
  •  
    vieux quartier ayant échappé à l'incendie de 1927

    Nous sommes ensuite redescendus à pied le long des remparts en partant de la tour Trigonio vers le bord de mer en passant visiter l’édifice rond appelé la Rotonda et l’arche de l’empereur Galère.
    arche de l'emperur Galère

    rotonda

     

    Rotonda extérieur

    Rotonda fresque intérieure

     

    17 H30 : « enfin » !!!! nous visitons le premier musée archéologique de notre périple, Hervé n’est pas encore blasé depuis l’année dernière !

    musée archéologique

    musée bysantin

    Et comme si cela ne suffisait pas : visite également du musée byzantin  tout proche ! (il faut bien profiter de la gratuité en cette  journée mondiale des musées).

     

    Retour à la chambre, après environ 9 H 00 de marche ou piétinement

    Enregistrer

    Enregistrer


    votre commentaire
  • Cliquez sur les photos pour les agrandir

     

    Nouvelle journée à crapahuter dans Thessalonique :


    Nous sommes passés voir le marché de Bezesteni, c’est surtout le bâtiment qui est intéressant, c’est un petit marché regroupant des marchands de tissus et des imprimeurs.

    Marché de Bezestini

    Marché de Bezestini

    Marché de Bezestini

    Marché de Bezestini


    Ensuite visite du «Musée de la lutte pour la libération de la Macédoine » retraçant l’histoire de la Macédoine après la chute de l’empire ottoman pendant laquelle plusieurs nations se disputaient le contrôle de cette région (turcs, grecs, bulgares … ). Un peu compliqué. Plusieurs documents en français sont exposés, quel a été le rôle de la France ? Il y a la Macédoine Grecque et la république de Macédoine (voir carte jointe). C’est intéressant de se plonger dans l’histoire.

    musée du combat macédonien

    musée du combat macédonien

    musée du combat macédonien

    musée du combat macédonien

    Comme hier, nous avons pris un bus pour monter jusqu’au château d’Eftapyrio.  Comme hier, nous avons déjeuné (à 3 h00 !) dans le même petit restau sympa, cette fois ci Hervé a eu droit à un verre de raki, nous avions commandé 2 plats,  mais nous avons eu le droit d’en goûter 2 de plus, suivi du petit dessert ! Nous sommes même invités à une fête samedi soir, mais en principe nous aurons quitté Thessalonique.

    au restau avec un verre de raki

     

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire
  • Cliquez sur les photos pour les agrandir

     

    quartier d' Anapoli

    Descente à pied, en sillonnant cette fois les rues du vieux quartier d’Anapoli. quartier d' Anapoli

    Monastère de Vlatadon

     Nous nous sommes arrêtés dans le parc du monastère de Vlatadon, nous avons attendu en vain l’ouverture de l’église, pris le café en admirant la vue sur la mer et regardant la volière avec une dizaine de paons.

    Monastère de Vlatadon

    Tour Blanche, inrérieur

    Retour en bord de mer, plus précisément à la Tour Blanche que nous avons visitée : 5 étages d’exposition retraçant l’histoire de Thessalonique, son développement, sa reconstruction suite à l’incendie de 1917, les guerres, les déplacements de populations... La Tour a servi de prison du temps des Ottomans. Au 6 ème étage, on arrive sur le chemin de ronde duquel on a un panorama ***** sur Thessalonique. La montée des 6 étages, s’est faite sans douleur (escalier à larges marches et arrêt à chaque étage pour voir les expos).

    Tour Blanche, inrérieur

    vue du haut de la Tour Blanche

    vue du haut de la Tour Blanche

    vue du haut de la Tour Blanche

     

    En retournant à l’hôtel, nous avons vu un rassemblement de commémoration comme chaque 19 mai du « génocide grec pontique » qui a eu lieu entre 1916 et 1923 et a fait plusieurs centaines de milliers de victimes grecques en Turquie dans une région au bord de la mer noire. Encore des évènements historiques très lourds, qui se sont passés après le génocide des arméniens. Les Turcs ne reconnaissent pas ces génocides.

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique