• Rhodes mercredi 1 er juillet

    Aujourd’hui, nous nous sommes baladés toute la journée dans la ville intramuros de Rhodes, nous n’en avions eu qu’un petit échantillon hier.

    Visite du Palais des grands Maîtres rénové par les italiens dans la première moitié du XX ème siècle, grandiose !

    Puis, nous avons marché sur une partie des remparts (ils font 7km !), déambulé dans les vieilles rues commerçantes, visité un nouveau bâtiment : l’hôpital des chevaliers de Saint Jean, utilisé maintenant comme musée archéologique ; ce n’est pas le contenu du musée qui nous a le plus intéressés (loin de là, nous commençons à être blasés), mais l’architecture et le cadre. Plusieurs bâtiments différents communiquent ; un jardin bien ombragé avec petite fontaine agrémente l’austérité. De belles fresques en mosaïque replacées verticalement, ou mises au sol ; un manoir au style arabe assez surprenant ici, autant qu’agréable . Même si l’intitulé « musée archéologique » nous fait penser à chaque fois que ça va être pareil, il y a toujours des éléments nouveaux qui justifient les visites.

    Il est évident que Rhodes a mis les moyens pour rénover et maintenir le patrimoine historique. Il semble d'ailleurs que ce soit surtout pendant l'occupation  italienne, sous Mussolini (ce n’est pas beaucoup dit), mais le résultat est là, et en tant que touriste, c’est le principal…

    Repas dans un petit restaurant à côté de la mosquée ; simple et sympa, à l’ombre et aéré.

    Nous avons « poussé » jusqu’au Fort de Saint Nicolas, au  bout du port pour trouver porte close sans explications.

    Café dans le « nouveau marché » dans le quartier extra-muros construit par les italiens.

    Trempette pour Hervé et Gwendo sur une plage trop ventée à mon goût.

     

     

    « Rhodes mardi 30 juinRhodes jeudi 2 juillet »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :