• Autre curiosité à Romanou : des pressoirs à vin creusés dans la roche. Presque 2 mètres de profondeur et des couvercles pour fermer, curieux ...

    pressoirs à vin taillés dans la roche

    Enfin, il faut que je vous parle de Maroula dont la statue surveille le port de Kotsinas ; Kotsinas était un important centre commercial, un château fortifié vénitien le protégeait entre autres des pirates. En 1478 les turcs ont voulu le conquérir  et étaient sur le point de réussir quand une jeune fille Maroula s’est saisie de l’épée de son père mort et a ainsi redonné du courage et le moral à ses compatriotes qui se sont alors battus fougueusement et ont réussi à chasser les turcs. Maroula est depuis devenue le symbole de la liberté pour l’île. Sur un petit éperon rocheux où était avant une forteresse, se dresse cette statue et une église, ainsi qu’une source d’eau bénite à la quelle on accède par assez long escalier sous l’église.

    Maroula

     

     

    coucher de soleil sur le Mont Athos

     

    carte de Lemnos

     

    Journée terminée, nous embarquons à 1 H 20 (du matin) pour Lesbos où nous arriverons vers 6 H 00.

    Enregistrer


    1 commentaire
  • Cliquez sur les photos pour les agrandir

     

     

    Une seule journée pour visiter Lemnos, c’est un peu la course ! Mais pas moyen de faire autrement avec les ferries (il aurait fallu rester 4 jours et l’île n’est quand même pas très grande !).

    Un peu de marche et de grimpette ce matin pour monter jusqu’en haut de la citadelle, mais on n’a pas regretté, vue splendide à 360° sur la baie de Myrina, la Citadelle est construite sur une petite presqu’île rocheuse.

    Citadelle de Myrinal

    Citadelle de Myrina

    Citadelle de Myrina

    Citadelle de Myrina

     

    Vue sur Myrina depuis la Citadelle

     

    Il nous reste environ 8 heures pour faire le tour de l’île, les routes qui longent les côtes nous font découvrir des baies, des caps, des presqu’îles tout cela très découpé, SUPERBE !

    Les routes qui parcourent l’intérieur nous montrent une île beaucoup plus agricole que celles que nous connaissons déjà (champs de maïs, de blé, d’orge, vignes…). Les engins agricoles sont au  travail. Mais peu d’arbres.

    Énormément d’oiseaux aussi, oiseaux sauvages et domestiques en liberté (poules, pintades, paons). Une bonne partie de  l’est de l’île est classée zone Natura 2000.

    Lac salé d' Aliki

    Lac salé d' Aliki

    paon

    Le guide nous indiquait 3 sites archéologiques, tous 3 étaient fermés quand nous sommes arrivés et un seul était visible de l’extérieur (le théâtre).

    théâtre antique

    L’île a joué un rôle important pendant la première guerre mondiale de part sa position près du Détroit des Dardanelles ; deux cimetières militaires sont là pour le rappeler (surtout des soldats du Commonwealth), mais il y a aussi un monument pour les soldats français (nous n’avons pas vu de tombes).

    cimetière allié première guerre mondiale

    cimetière militaire allié première guerre mondiale

    cimetière militaire allié première guerre mondiale

    Plusieurs villages ont gardé leur authenticité, il y a plusieurs anciens moulins, la plupart sans ailes. C’est bizarre, alors que le vent semble souffler assez souvent, nous n’avons vu que 3 éoliennes.

    vieux village

    vieux village

    moulin

     

    Enregistrer

    Enregistrer


    votre commentaire
  • Cliquez sur les photos pour les agrandir

    Après une nuit passée à Kavala, à nouveau dans l'hôtel Esperia où les mouettes ce matin ont mangé une partie de l’omelette d’Hervé, nous allons visiter le petit musée de la marine ( gratuit), en attendant le départ du ferry pour Lemnos.

    Kavala musée maritime

    Kavala musée maritime

    Kavala musée maritime

    Kavala musée maritime

     

    Kavala musée maritime

    Kavala musée maritime

    Ça y est, nous avons définitivement (jusqu’à la prochaine fois) quitté la Grèce continentale pour commencer à .descendre vers Rhodes.

    Première étape : Lemnos que nous atteindrons au bout de 4H30  de traversée. Le ferry un peu ancien est immense et presque vide.

    Lemnos baie du port de Myrina

     

    Nous avons débarqué à Lemnos à 20H30 et avons commencé à marcher vers le village quand une voiture au nom de studio Katzaraki  s’est arrêtée, c’était notre logeur qui était venu nous chercher et nous ne le savions pas. Heureusement car le logement était beaucoup plus loin que ne l’indiquait Booking.

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique