• Balades en Bretagne

  • Superbe promenade  pendant le week end de Toussaint ...

     

    Le long de la Rance

    Le long de la Rance

     Le long de la Rance

    Le long de la Rance

    Le long de la Rance

    Le long de la Rance

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Depuis le temps que nous passions par Bécherel et que nous nous disions qu'il faudrait un jour s'y arrêter !

    En effet, cela valait le coup ! Non seulement  pour sa vieille ville, mais aussi pour ses bouquinistes et sa maison du livre.

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

    Bécherel, petite cité de caractère.

     reste du donjon

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

    Bécherel, petite cité de caractère.

     lavoir de la Couaille

    Bécherel, petite cité de caractère.

     stèle gallo romaine incrustée dans le mur du cimetière.     RECTO

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

      stèle gallo romaine incrustée dans le mur du cimetière.  VERSO

    Bécherel, petite cité de caractère.

     étang de la teinture

    Dans la maison du livre, 2 expos très intéressantes, l'une permanente sur l'histoire de Bécherel et l'autre temporaire sur Jean Louis PESCH dessinateur (entre autre) de Sylvain et Sylvette.

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

     

     

     

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

    Bécherel, petite cité de caractère.

     

     

     

     

    Pour voir davantage de photos :  galerie photos

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer


    votre commentaire
  • J'ai testé mon nouveau vélo électrique en allant à Lorient avec Hervé ...

    Au menu, une exposition à la maison de l'agglomération:

    Exposition TROMELIN l'île des esclaves oubliés

    L' Utile, un navire de la Compagnie française des Indes Orientales construit et armé à Bayonne, appareille pour l' île de France ( actuellement Île Maurice) en novembre 1760.

    Peu après son arrivée le bâtiment est envoyé à Madagascar pour y acheter des vivres. Son capitaine, Jean Lafargue, se procure 160 esclaves malgaches, bien que cela lui ait été interdit.

     

    Exposition TROMELIN l'île des esclaves oubliés

     

     

    Exposition TROMELIN l'île des esclaves oubliés

    Plan du pont : Pendant leur transport en mer, chacun des esclaves ne dispose que d'un espace vital très réduit: couchés tête-bêche.

    Ainsi les négriers peuvent entasser le maximum de personnes.Beaucoup d'entre eux décèdent durant la traversée.

    Le naufrage:

    Exposition TROMELIN l'île des esclaves oubliés

    Pressé par sa cupidité, le capitaine fait route de nuit contre l'avis de son pilote alarmé par les indications divergentes de deux cartes.L'Utile s'échoue sur un récif de corail au milieu des déferlantes.

    Piégés dans les cales où ils sont enfermés, les esclaves n'en sont délivrés que par la dislocation de la coque.

    Tandis que 18 marins et 70 esclaves se noient, 210 rescapés gagnent à la nage les plages désertes de l'île de Sable (1 km²)

    Cohabitation sur l'île, puis abandon.

    Le premier lieutenant Castellan organise la survie. Privés de toute boisson pendant 8 jours, 8 esclaves succombent dès les premières heures. Un puits est creusé et permet d'avoir une eau saumâtre. Pêche,capture de tortues et de sternes fournissent une alimentation de base.

    Exposition TROMELIN l'île des esclaves oubliés

    Castellan dessine les plans d'une embarcation construite avec les débris de l'épave et " en faisant travailler les esclaves", mais au moment de reprendre la mer, les Blancs abandonnent les esclaves faute de place en leur faisant la promesse de venir les secourir.

    Quinze ans d'oubli

    C'est seulement en 1776 qu'une corvette gagne enfin l'île.

    Seuls, 7 femme et un bébé de 8 mois ont survécu.

    Que s'est-il passé entre-temps ?

    Comment les esclaves se sont-ils protégés des tempêtes tropicales ?

    Ont-ils pallié le manque d'eau douce et de nourriture ?

    Ont-il tenu le feu allumé sur une île dépourvue d'arbres ?

    Se sont-ils équipé d'outils et d'ustensiles?

     

    Une équipe d'historiens et d'archéologues essaye de répondre à ces questions.

    4 saisons de fouilles ont eu lieu en 2006, 2008, 2010 et 2013.

    L'exposition montre et explique leurs découvertes.

     

    lien vers  une émission de France Culture : http://www.franceculture.fr/conferences/universcience/les-esclaves-oublies-de-lile-de-tromelin#

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer


    1 commentaire
  •  La Gacilly été 2016

     

     

    Balade dans le Centre ville et découverte du plus grand festival photographique de France.

     

    La Gacilly été 2016

     

    La Gacilly été 2016

     

    La Gacilly été 2016

    La Gacilly été 2016

    La Gacilly été 2016

    La Gacilly été 2016

     

    La Gacilly été 2016

     

    La Gacilly été 2016

     

    Découvrez quelques photos (parmi les centaines exposées)

     galerie photos

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire
  •  Cliquez sur les images pour les agrandir.

     

     

    manufacture des tabacs

     

    manufacture des tabacs

     

     

     

    manufacture des tabacs

     manufacture des tabacs  
     manufacture des tabacs  manufacture des tabacs  
     manufacture des tabacs  manufacture des tabacs  
     

    Morlaix

     

    Morlaix

     
         

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique